Cap sur Naurouze | 2017-2019

Merversible en Lauragais 2018-2019

D’octobre 2017 à octobre 2019, la compagnie fait escale au Seuil de Naurouze pour une résidence de 24 mois visant à la réappropriation du site par les habitants.

previous arrow
next arrow
Slider

Écriture à partir de l’histoire d’un lieu

Recherche documentaire, rencontre des habitants, mise en place de partenariats…  Une immersion de plusieurs mois qui a amené la compagnie à la conclusion suivante :  

Mettre à nouveau en culture l’octogone du seuil de Naurouze, une vaste étendue d’herbe devenue monument historique.

Un projet de territoire

Par l’écriture d’une mythologie contemporaine, elle fait vivre poétiquement un site à travers une création artistique où tous les habitants ont leur place. Le processus de création est dynamique, il se nourrit tout autant du travail d’atelier, en lien avec les établissements scolaires et le tissu associatif, que du travail d’écriture, de mise en scène et de coordination des rendez-vous public.

Nos complices du Lauragais

La classe de cinquième du collège Condorcet de Nailloux

Les élèves de 5ème du collège Condorcet de Nailloux, classe pilote en pédagogie innovante, connectent leur programme d’arts plastiques et de musique au projet de Merversible. Ils composent une pièce musicale et réalisent une scénographie végétale en arts plastiques. 

Intervenants

  • Florian Nastorg, compositeur et musicien
  • Mélanie Spettel, actrice plasticienne
  • Maude Val, metteuse en scène

Le Lycée du bois de Revel

Les CAP 1 et 2 ébénisterie s’occupent, de la conception à la réalisation, du mobilier pour la scénographie qui sera visible sur le seuil de Naurouze, dans le cadre de leur évaluation scolaire.

Intervenants

  • Jonas Samson, architecte DPLG
  • Alain Verdier, ébéniste constructeur de décors
  • Morgan Nicolas, créateur lumière
  • Maude Val, metteuse en scène

Le Lycée agricole Pierre Paul Riquet de Castelnaudary

Les élèves de 1ère CGEA du lycée agricole vont apporter tout leur savoir-faire en soins ovins et partager un temps d’exploration sur leur propre culture à travers des ateliers d’expression. Une semaine de résidence de création partagée sur site, transhumance, brebis-sitting de Castelnaudary à Naurouze pour l’expérimentation massothérapie façon Kobé

  • Intervenants : Jorn Roesing, constructeur de décors éleveur bovin
  • François Lemoine, acteur et danseur
  • Maude Val, metteuse en scène

Les écoles de Lagarde et Montclar Lauragais

François Fouilleur, le personnage principal de l’histoire qui se déploie à Naurouze, va partager avec les enfants ses désirs de découverte dans l’octogone de Naurouze et son regard décalé sur ce patrimoine. A travers plusieurs ateliers, il les amène poétiquement à s’exprimer par une expression corporelle et des créations plastiques qui seront présentées sur le site de Naurouze. 

Deux thématiques principales sont abordées : la cartographie correspond à son besoin de rationaliser l’espace, la forme de l’octogone de Naurouze. La fouille, le creusement de trous, matérialise un lien avec le passé, l’identité.

Auteurs

  • Auteurs : Les habitants de Naurouze
  • Pilotage : Maude Val
  • Radio Canal :
    • Création sonore : Émilie Mousset

Partenaires

  • DRAC Occitanie
  • Région Occitanie
  • Département de la Haute-Garonne
  • PETR Pays Lauragais (Programme LEADER)
  • Pronomade(s) en Haute-Garonne (CNAREP)
  • VNF - Voies Navigables de France